Le carrelage est un indémodable dans la maison, mais aussi à l’extérieur. Il habille nos terrasses et parfois nos patios, nos marches et nos allées passagères dans le jardin ou autour de la maison, les margelles de piscines ou encore les allées de garages… Résistant aux intempéries, facile à entretenir et séduisant, le carrelage plaît aussi bien aux jeunes qu’au moins jeunes. Son style fait l’unanimité. On vous dit pourquoi…

Le carrelage ne fait pas beaucoup parler de lui et pourtant, c’est un indémodable. Face au bois, et même face à la pierre naturelle, ce revêtement de sol présente de très beaux arguments. Le carrelage est ainsi très couramment utilisé pour l’aménagement des terrasses et les abords des piscines. Le carrelage en grès cérame a effectivement tout pour plaire et pour donner du répondant aux architectures les plus contemporaines et du cachet aux habitats plus classiques ou traditionnels.

Le carrelage a des avantages à la hauteur des espérances. Il résiste au gel, à l’humidité et aux intempéries, il est antidérapant et facile à entretenir. En plus, il est très esthétique et se décline en nombreux coloris, formats, etc.

Des avantages indiscutables…

- La résistance au gel et à l’humidité

Le carrelage est taillé pour affronter l’extérieur à condition d’être parfaitement résistant au gel et à l’humidité. Le gel peut effectivement provoquer des fissures ou des éclats. Il est donc nécessaire que le carrelage soit non poreux, c’est-à-dire étanche, afin d’éviter les infiltrations d’eau.

La bonne info’ :

Plus un carrelage est épais et plus il sera résistant dans le temps et aux intempéries.

- Des propriétés antidérapantes

Le carrelage pour les usages extérieurs doit être antidérapant. Cela est rendu possible par l’aspect rugueux du carrelage conçu pour être mis en œuvre en dehors de la maison. Autrement, le matériau reçoit un traitement adapté qui vous permettra de profiter sans risque de vos aménagements qu’il pleuve, qu’il neige, qu’il vente ou qu’il fasse un grand soleil.

- L’entretien

Il n’y a pas plus simple à entretenir que le carrelage. Comme à l’intérieur de votre maison, un simple entretien à l’eau et au savon suffit pour donner un coup d’éclat à vos revêtements carrelés.

- Son style

Le carrelage a un gros potentiel décoratif.

Il y a d’abord les dimensions et les formats : carré, rectangle, en lames…Pour sûr, de quoi varier les styles et trouver le vôtre ! Aujourd’hui, la tendance est au carrelage grand format, en lames et à la pose en décalé.

Le design du carrelage compte aussi pour beaucoup dans le choix. Le carrelage est très apprécié pour cela, mais aussi parcequ'il est en mesure d'imiter les autres matériaux comme le bois ou la pierre. Au-delà des aspects, du décor et des finitions qu'il peut revêtir, les propriétaires préfèrent le carrelage parce qu'il est facile à entretenir. Grâce à lui et à condition de ne pas faire l'impasse sur la qualité, le carrelage vous offre tous les avantages sans aucun inconvénient.

Et les couleurs ! Pour le carrelage d’extérieur, les choix se portent plutôt sur des coloris neutres comme les beiges ou les bruns. Toutefois, tout est possible ! On évite cependant les teintes trop claires, notamment dans les régions très ensoleillées, car elles ont un pouvoir très réfléchissant qui pourra vite être désagréable. À l’inverse, les teintes trop foncées comme les carreaux de carrelage noirs, auront tendance à emmagasiner la chaleur et donc, à provoquer des sensations d’inconfort sous le pied. Le carrelage de couleur naturelle est davantage recommandé. Autre point fort : un entretien courant moins important.

Normes et classements

-          La norme ABC indique la résistance à la glissance pieds nus (ou pieds humides) : la lettre A pour adhérence moyenne et la lettre C pour adhérence forte.

-          La norme R classe la résistance à la glissance pieds chaussés : R10 pour une terrasse (R9 pour une terrasse abritée) et jusqu’à R12 pour les bords de piscine.

-          La norme française UPEC relative à la résistance des revêtements de sol, établit une classification de 1 à 4 pour l’usage due au passage (U), pour le poinçonnement (P), pour l’eau (E - entretien et humidité) et les agents chimiques (C).

-          L’échelle MOHS concerne la dureté du carrelage et sa résistance aux rayures. L’évaluation s’échelonne de 1 à 10, de faible résistance à très bonne résistance.

On considère que le carrelage posé sur une terrasse à une fréquence d’usage et de passage plutôt élevé. Cela se traduit par exemple selon la norme UPEC, par un modèle classé U4 et une résistance de 7 à 10 Mohs.

Quelques inconvénients tout de même…

Le carrelage est un matériau résistant, mais qui reste néanmoins fragile. En cas de choc, il peut se fendre. Pour éviter ce désagrément, il n’y a qu’une chose à faire : veiller à la qualité !

Par ailleurs, un carrelage lisse est glissant en cas de pluie ou d’humidité. Cela peut donc entraîner des chutes. Pour garantir votre sécurité et votre confort, rappelons qu’il est primordial de choisir des carreaux de carrelage à l’aspect rugueux ou doté d’une surface antidéparante. Le carrelage doit être parfaitement adapté à son usage, dans le respect des normes en vigueur.

Côté pose, celle d’un carrelage en extérieur est plus complexe qu’en intérieur. Il y a les problématiques de planéité du sol, des risques d’infiltration, la prise en compte de l’écoulement de l’eau… Pour assurer la pérennité de l’ouvrage, il est recommandé de confier la réalisation à un professionnel. Son savoir-faire et son expertise vous permettront également de faire les bons choix parmi les nombreux modèles présents sur le marché.

Rappel :

Pour les ouvrages extérieurs, les carreaux doivent être ingélifs et classés R10. Autour d’une piscine, ils doivent être classés R12 et de catégorie B minimum.

N’oubliez pas que le revêtement d’extérieur est une affaire sérieuse, votre confort et votre sécurité sont en jeu et la durée de vie de vos aménagements aussi.