Épaisseur, matériau, couleur… Dans toute cuisine aménagée, le plan de travail est un élément incontournable qui ne se choisit pas à la légère.

Les différents matériaux

Stratifié, céramique, bois, résine… Les solutions sont nombreuses pour trouver le plan de travail idéal de votre cuisine. Et la liste ne s’arrête pas là !

Plusieurs critères pourront vous aider à choisir. En premier : votre budget, car c’est certain, il va obligatoirement influencer et réduire votre choix. Et second : l’usage que vous faites de votre cuisine (comprendre : cuisinez-vous beaucoup ou êtes-vous plutôt du genre à vous faire livrer ?).

Voyons quelques exemples :

- Le plan de travail en bois massif : le bois est une solution très esthétique à condition d’y mettre le prix au risque de le regretter amèrement. Ce matériau, au-delà de son charme naturel oblige à un entretien régulier. Craignant les rayures, il demande à être poncé et nourri à l’huile de temps en temps.

- Le plan de travail en stratifié : c’est le plus courant et le moins onéreux. Facile à découper, il se décline en de nombreuses couleurs et finitions. Son inconvénient, il se raye facilement.

- Le plan de travail en inox : habitué des cuisines professionnelles, il a fait ses preuves en matière de résistance (chocs, chaleur…) et de facilité d’entretien. Il peut parfaitement convenir à votre cuisine à condition que le style s’y prête.

- Le plan de travail en résine : il réunit de nombreux atouts. Très à la mode, il est à la fois esthétique, résistant et facile d’entretien. Le Corian® est une de ces matières.

Enfin et surtout, n’oubliez pas de choisir un matériau en harmonie avec l’ambiance de votre cuisine. Pour les cuisines ouvertes, pensez aussi à être cohérent avec le style de votre salon.

Savoir calculer les dimensions

À moins de confier la tâche à un cuisiniste, il faut savoir que les plans de travail sont découpés à la demande. Vous aurez donc besoin d’un relevé de cotes assez précis de la longueur nécessaire mais aussi la profondeur (généralement elle est comprise entre 60 et 65 cm) et l’épaisseur souhaitée. Au-delà de son rôle à jouer sur l’esthétique, - en version « slim » (20 cm) pour un design contemporain -, l’épaisseur a aussi son importance pour la durabilité de votre plan de travail.

Dans le cas où vous souhaiteriez réaliser les découpes par vous-mêmes, notez que vous trouverez la plupart des modèles dans des standards de 4 mètres de long.

Et la durabilité ?

Parce que le plan de travail est parfois mis à rude épreuve, il doit avant tout être fonctionnel et suffisamment résistant pour supporter les chocs, les rayures, l'humidité, la chaleur mais aussi les graisses ou les produits d'entretien. D’autant, qu’on estime la durée de vie d’une cuisine à 25 ans. On en attend donc pas moins d’un plan de travail…

L’aspect décoratif

Gardez en tête qu’il vous faudra choisir un plan de travail clair si vous avez du mobilier foncé ou coloré. À l’inverse, vous pourrez opter pour un plan de travail de couleur foncée voire noire. De préférence vous l’aurez compris, il est plutôt conseillé de jouer sur les contrastes, y compris en tenant compte de la couleur des murs et du sol.

Par ailleurs, les plans de travail en carrelage sont de plus en plus rares. Toutefois, ils conviennent parfaitement aux cuisines de style rustique ou avec du mobilier en bois. Dans le cadre d’une rénovation, il se peut que vous ayez encore à faire ce choix.

Outre le matériau et les coloris, il y a mille et une façons de personnaliser un plan de travail : chants, profil, effets de matières, arrondis… Aucune véritable règle sinon celles du bon goût et de l’harmonisation.

Conseils & Astuces pour dégager un maximum de surface libre

- Jouer sur la profondeur de son plan de travail peut améliorer le confort, aussi n’hésitez pas à aller jusqu’à 80 cm ;

- Opter pour un plan de travail coulissant conçu pour recouvrir la zone de cuisson et de lavage. C’est aussi une solution très esthétique et design pour les cuisines ouvertes ; 

- De préférence, privilégier une continuité de surface.

Combien ça coûte ?

D’un matériau à un autre mais surtout d’un plan de travail prêt à poser (donc prédécoupé) à un plan de travail sur-mesure, les prix peuvent varier du simple au double, voire être multipliés par 10. Pour maîtriser son budget, nous ne pouvons que trop peu vous conseiller de rester vigilant. Autre variante du prix : les dimensions, bien sûr !

Pour les petits budgets, la meilleure option reste celle du plan de travail en stratifié, prêt à poser et de forme linéaire avec des entrées de gamme entre 50 et 100 €/m². Le stratifié demeure l’un des matériaux les plus vendus. Pour du granit ou du quartz, il faut compter plutôt, au minimum, 600 €/m².

---

Le choix du plan de travail est très important car plus que le mobilier, avec la crédence, c’est lui qui donne le LA !