Le lambris un revêtement d’intérieur qui convient à tous les projets d’habitat, aussi bien en neuf qu’en rénovation. Bois, PVC, composite… Il existe dans différents types de matériaux. Le lambris peut être mis en œuvre sur les murs mais aussi les plafonds de n’importe quelle pièce de la maison. Longtemps victime de sa mauvaise image à cause de ses couleurs ringardes et ses allures de cache-misère, le lambris revient au goût du jour comme un atout charme. Il est facile à poser, moderne et élégant.

Très à la mode dans les années 80, le lambris est finalement devenu le revêtement à abattre. Trop ringard pour beaucoup, désuet pour d’autres, il a été très largement boudé au tournant des années 2000. À l’époque, on lui préfère le papier peint ou la peinture. Finalement, on a assisté depuis quelques années à un regain d’intérêt… Les fabricants n’avaient, semble-t-il pas, dit leur dernier mot !

Un grand retour en force

Aussi rapide qu’inattendu, le lambris a fait de la tendance « hygge » son cheval de Troie pour faire son grand retour dans la maison. Dans sa version revisitée, le lambris a un potentiel déco très fort. Bien plus moderne, il se décline et offre un large choix esthétique. Les lames sont plus larges, les finitions sont nombreuses et les coloris ont été enrichis. Et parmi les arguments qui font mouches, son pouvoir isolant qui revient sur le devant de la scène comme un véritable plus ! C’était le cas hier et c’est encore vrai aujourd’hui, le lambris est un revêtement d’intérieur qui participe et renforce l’isolation thermique et phonique. 

Remis au goût du jour, vous n’avez donc plus aucune excuse pour ne pas y songer ! 

La pose, parlons-en ! 

Les lames peuvent être posées horizontalement, verticalement ou en diagonale, cela dépend essentiellement de vos envies. Il faut savoir que la pose horizontale convient davantage aux petites pièces ainsi que pour les soupentes. La pose verticale profite quant à elle, aux pièces de faible hauteur. Vous l’aurez compris : verticalement, la pièce paraît plus haute, horizontalement, la pièce paraît plus large.

Généralement, ce type de revêtement est conçu pour mettre en valeur et sublimer. En ce sens, il est rare, et ce, encore plus aujourd’hui, d’habiller intégralement une pièce avec du lambris. Souvent, les lames recouvrent un mur, voire deux, ou sont posées seulement au plafond. Il arrive encore que le lambris soit mis en œuvre en soubassement pour décorer le bas des murs, notamment d’un salon ou d’une chambre.

Le lambris, une déco murale top tendance

Lambris PVC ou lambris bois, quelques différences sont à relever. Contrairement au bois qui est un matériau vivant, le lambris PVC possède un bon comportement à la chaleur. Les lames d’un lambris en bois doivent impérativement se faire à l’environnement. Pour cela et afin que les lames s’adaptent à l’humidité ambiante, il est recommandé de les entreposer à l’air libre au moins 24 h dans la pièce à décorer.

Que ce soit sur les murs, les rampants de toiture ou encore les plafonds, la pose du lambris ne présente pas de difficulté majeure. Les lames viennent se fixer sur une armature en tasseaux, clouée ou collée. Dans certains cas, cette structure permet de compenser les défauts de surface. De cette façon, encore, l’air circule librement entre le mur et le lambris.

La pose clouée sur tasseaux est la méthode la plus employée. Par un système d’emboîtement à rainures et languettes, les lames s’emboîtent  facilement les unes dans les autres. 

Pour une pose horizontale, on recommande de fixer la première lame au bas du mur, et de commencer dans un angle en pose verticale. Bien sûr, il faudra couper la languette des lames de la première rangée et contrôler l’aplomb à chaque nouveau rang. 

Pour tous les goûts et tous les styles

Le lambris en bois brut, - l’originel, (en pin, en chêne, en acajou ou même en Red Cedar) -, partagent désormais le marché avec le lambris revêtu ou composite en dalles ou en lames, les panneaux décoratifs, les lames adhésives, le lambris de soubassement ou encore le lambris PVC.

En bois, les résultats sont authentiques et chaleureux. Toutefois, le PVC n’est pas en reste. Il se targue même du surnom de « chouchou ». Il se décline en une très large palette de styles et imite à merveille les autres matériaux, pour les plus beaux effets.

Le lambris est au cœur des tendances naturelles. Pour des ambiances « chalet moderne », des intérieurs cocoonings ou une décoration d’inspiration scandinave, c’est le top !

Plinthes à coller ou à clouer, cadres de porte, cornières dans les angles sortants… De nombreuses solutions existent afin de parfaire la mise en œuvre. Les finitions s’adaptent à tous les styles et toutes vos envies.

Dans la pièce à vivre, une chambre, un bureau ou encore une salle de bains, le lambris décore, protège, isole et embellit. Alors, le lambris, ça vous dit ?