Le liège est un matériau naturel. Plutôt associé au milieu viticole, - les fameux bouchons en liège -, le liège gagne toute la maison. Moins vieux jeu qu’il n’en a l’air, on retrouve le liège comme isolant ou revêtement mais aussi dans la décoration et le mobilier. Naturel, coloré, vernis ou peint, le liège habille et réchauffe nos habitats avec ce petit quelque chose d’écologique qui plait tant en ce moment.

Le liège, d’où vient-il ?

Le liège, matériau naturel à la texture particulière, provient d’un arbre : le chêne liège. On le trouve essentiellement dans les régions de climat méditerranéen comme au Portugal par exemple. Le chêne liège n’est pas spécialement réputé pour son bois, mais plutôt pour sa forte production d’écorce. Et son écorce, c’est le liège justement. Saviez-vous d’ailleurs que l’écorce du chêne liège pouvait atteindre jusqu’à 25 cm d’épaisseur ?

Le liège ne pourra seulement être récolté que sur des arbres âgés de 25 à 30 ans. Trois écorçages seront nécessaires pour obtenir le liège femelle ou liège de reproduction, soit un liège de qualité nécessaire à la production. Pour information : la première couche d’écorce autrement appelée le liège mâle, sera transformée en granulés puis en produit d’isolant. La deuxième écorce pourra être récoltée 9 ans plus tard.

Le liège, must-have de l’isolation

Le liège possède en effet de très bonnes qualités d’isolation thermique et acoustique. Oublions donc un peu les bouchons de nos bouteilles de vin.

Avant de devenir un matériau tendance dans la maison, le liège est d’abord utilisé en construction et en rénovation sous forme de panneaux isolants pour les murs, les sols ou les plafonds. Le mobilier et la décoration en liège : mur apparent en liège dans une cuisine ou dans une salle de bains, tabouret en liège ou encore table basse pour le salon ? Intérêt zéro. Le matériau souffre d’une image peu valorisante. Pas assez esthétique, trop « seventies », le liège ne connaîtra pas tout de suite son heure de gloire en dehors des produits isolants.

Au départ, on lui demande surtout de mettre ses qualités au profit de notre habitat. Le liège est un isolant thermique et phonique extrêmement performant. Le liège est effectivement un matériau doté d'une certaine élasticité. Il ne bouge pas dans le temps et ne se tasse pas. C'est également un matériau très résistant. Face à l'humidité, au feu et aux variations de température, le liège conserve ses propriétés d'isolation thermique et acoustique. Le liège résiste aux insectes, aux rongeurs et ne craint pas les poussières. En plus, c'est un matériau parfaitement sain qui ne réclame aucun traitement. Entièrement recyclable, le liège offre une solution d'isolation écologique indiscutable. Le liège est le seul isolant à pouvoir prétendre être 100% écologique, sa résine naturelle servant de liant dans la fabrication des panneaux. Facile à poser, il isole aussi bien les murs, les sols et les planchers (c'est l'isolant idéal pour du parquet) que les toitures et les combles ou les plafonds. Les plaques de liège (ou sous forme de rouleaux parfois) sont mises en oeuvre traditionnellement par collage.

Le liège devient tendance dans la maison

Un beau jour, alors que le liège était encore considéré comme un brin désuet voire ringard, le monde de la décoration a surfé sur le green power sur fond de slow life. Autrement dit, quand les matériaux éco-responsables sont devenus tendances et avec eux, le liège !

Le liège a donc commencé petit à petit à se montrer dans la maison. Les néo-adeptes ont utilisé le matériau principalement comme revêtement de sol, en dalles ou en lames. Le liège a ainsi peu à peu investi la salle de bains, la cuisine, le salon ou la chambre. Des sols, le liège a grimpé sur les murs avec une seule règle d’or : éviter le total look. Au passage, la maison tire profit de ses caractéristiques isolantes mais pas seulement… Imperméable, anti-allergique, antibactérien, facile d’entretien et résistant aux tâches, le liège a bien sa place dans nos intérieurs et dans chacune des pièces de la maison !

Autre façon d’apporter le liège pour retrouver son style : le papier-peint.

Ce fut ensuite au tour de la petite déco, - et pas seulement pour les accessoires de bureau-, et au mobilier, d’abord chez les grands noms du design puis dans toutes les enseignes de décoration de prendre le virage « liège ». Les objets en liège ont quelque chose de chaleureux. Ils se caractérisent d’ailleurs, ce n’est pas anodin, par les courbes et les galbes.

Souvent laissé au naturel, dans un état brut, le liège peut tout autant être coloré, vernis, peint ou fumé derne) afin de satisfaire toutes vos envies.

Alors, démodé le liège ?