En France un cambriolage survient toutes les deux minutes environ. Pour protéger son domicile contre les tentatives d’intrusion et de cambriolage, une solution : faire installer un système d’alarme. En effet, cette solution est certainement l’une des plus efficaces pour limiter les intrusions et vous sentir bien chez vous, en toute sécurité. Encore faut-il bien choisir le dispositif qui s’adaptera le mieux à votre domicile…

L’alarme anti-intrusion possède deux fonctions principales : surveiller et prévenir. Ainsi, elle se déclenche automatiquement lorsqu’une présence est détectée. Une alarme pour la maison peut être filaire ou sans fil. L’alarme filaire est plus fiable, mais plus chère et moins facile à installer. Elle est a préconisée dans les constructions neuves.

Choisir une alarme dépend du niveau de sécurité souhaité par rapport à la valeur de vos biens, ou encore par rapport à votre quartier, etc. Aujourd’hui, les foyers s’orientent davantage vers des systèmes de vidéosurveillance connectée, et de plus en plus vers des packs domotiques complets.

Pour choisir un appareil avec le bon nombre de détecteurs, sinon en rajouter pour compléter le dispositif et ainsi couvrir toute la surface de votre habitation, vous avez besoin de connaître :

- superficie totale du logement ;

- superficie de chaque pièce ;

- nombre de portes et fenêtres.

L’alarme traditionnelle

Son principe : repérer les intrusions et donner l’alerte grâce à des contacteurs placés sur les portes et les fenêtres et/ou des détecteurs de mouvement connectés à une centrale. L’activation et la désactivation s’effectuent par code ou via une télécommande. A une alarme traditionnelle, il est possible d’ajouter des équipements complémentaires : vidéosurveillance, surveillance à distance…

On parle d’alarmes périmétriques, celles qui permettent de protéger une zone géographique comme par exemple les extérieurs de sa propriété. Une alerte est lancée lorsqu’une présence est détectée dans la zone.

L’alarme connectée

L’alarme connectée fonctionne sur le même principe à la différence qu’elle est reliée à internet. L’ensemble des paramétrages et des réglages se fait depuis l’interface web du fabricant. De la même façon, un boîtier ou une télécommande permet d’activer ou de désactiver l’alarme, y compris depuis une smartphone ou une tablette grâce à l’application associée. En cas d’intrusion, l’utilisateur reçoit une alerte.

Bon à savoir :

Pour assurer le bon fonctionnement de son système d’alarme, il est conseillé de choisir des équipements munis d’une source d’énergie secondaire pour fonctionner même en cas de coupure de courant. Par ailleurs, pour les modèles en wifi, la centrale devra être équipée d’un module de transmission. Enfin, il est préférable de choisir une caméra à infrarouge, - seule capable de voir dans le noir -, et conçue pour continuer à détecter dans le cas ou l’objectif aurait été obstrué ou détourné.

Selon la nature de vos biens, votre assureur peut vous obliger à choisir un système répondant à la norme NF A2P. L’installateur doit lui aussi être agréé.

La caméra de vidéosurveillance

Facile à installer grâce à la wifi et abordable en prix, la caméra de vidéosurveillance appartient à la famille des alarmes connectées. L’utilisateur peut ainsi surveiller, et en direct, ce qui se passe dans sa maison. Les images peuvent être consultées via une application sur un ordinateur, un smartphone ou une tablette. Selon les modèles, la caméra peut être motorisée de façon à être orientée à distance. D’autres intègrent un détecteur de mouvement.

A noter : installer un système de vidéo surveillance ne nécessite aucune déclaration préalable. Toutefois, pour le respect du principe de vie privée, vous n’êtes autorisé à filmer uniquement l’intérieur de votre propriété. C’est pourquoi, il vous sera interdit de diriger une caméra vers la rue même dans l’unique but de filmer votre véhicule stationné devant chez vous. Le code du travail vous oblige cependant à informer le personnel travaillant à votre domicile de l’installation d’un tel dispositif.

Alarme et animaux domestiques : ce qu’il faut retenir

Si vous avez un animal à la maison, un chien ou un chat notamment, choisissez un système spécialement conçu pour les détecter afin de ne pas recevoir d’alertes intempestives.

L’alarme domotique

L’alarme domotique est une alarme intelligente qui permet non seulement de surveillance et prévenir mais aussi de créer des scénarii avec les différents équipements de la maison dans le but de faire croire à une présence, donc de dissuader. Ainsi, à distance, il devient possible de commander l’ouverture ou la fermeture de vos volets, de la porte de garage mais encore de gérer les éclairages. Ce genre de système très complet va plus loin encore en vous prévenant en cas de fuite d’eau, présence de fumée…

Vous l’aurez compris selon les modèles, la typologie de votre logement, vos besoins toutes les alarmes ne se valent pas. Aussi, comptez entre 50 et 300€ pour une alarme maison. L’installation par un professionnel est conseillé car lui seul pourra définir et paramétrer correctement votre système afin que vous puissiez vous sentir en sécurité chez vous ou que vous puissiez partir sereinement en absences.

La sirène : dissuasive et efficace

Sauf dans un appartement où elle est interdite dans la plupart des règlements de copropriétés, la sirène d’alarme permet de vous alerter ainsi que votre voisinage. La sirène est un dispositif autonome qui fonctionne même en cas de coupure de courant. Son retentissement a pour effet de faire fuir les cambrioleurs. Elle peut aussi être visible grâce à un flash lumineux. 

Selon vos besoins, notez que certaines alarmes peuvent être raccordées à un centre de télésurveillance. En cas d’alerte, un agent sera envoyé à votre domicile afin de constater l’intrusion et agir selon les dispositions inscrites au contrat. Le service est payant. Aussi lors de l’achat, pensez à bien vérifier quels sont les services inclus et les services payants avec ou sans engagement. En général, le visionnage des images en direct est inclus mais l’enregistrement est payant.